Un baiser si je veux!

« Dis bonjour MADAME »,

« Fais un baiser à Papy »…

Si la politesse peut devenir un automatisme et une valeur partagée dans bien des familles, les petits enfants, souvent fort timides, ne sont pas toujours enclins à saluer inconnus et plus connus. Comment leur donner envie? Lorsque l’on dit haut et fort, car se sentant observés et jugés « tu dis bonjour MA-DAME », est-ce une invitation à son enfant ou un message passé aux spectateurs pour dire combien nous tentons d’élever correctement nos enfants : « ne t’inquiète pas, j’en suis, c’est lui qui ne veut pas »!

J’ai testé différentes méthodes pour que mon enfant dise bonjour – parce que pour moi c’est important – et, en réaction aux parents qui crient « dis bonjour » et en me sentant mal à l’aise pour leurs propres enfants, j’ai commencé par le dire au coin de l’oreille de mon enfant, juste pour lui. Après je me suis demandé quel était le sens de cette phrase sussurée à l’oreille. Est-ce pour qu’il s’en rappelle, pour l’autoriser à parler à l’adulte, pour le rassurer? l’accompagner…?

Ne voyant aucun résultat tangible j’ai demandé à mon fils ce qu’on pouvait mettre en place comme signal, signe de la main, geste pour qu’il comprenne que c’était le moment de dire bonjour et il m’a répondu « rien maman, je sais qu’il faut dire bonjour« . Il sait et pourtant, c’est encore difficile pour lui, à 5 ans. Parfois il le dit d’ailleurs, mais si bas. D’autres fois, il ne le dit pas, mais l’adulte en face ne l’a pas salué non plus. Et parfois, à la boulangère qu’il connaît bien il dit haut et fort « Bon-jour Ma-dame » avec un grand sourire. Peut-être parce qu’il est en sécurité, qu’il n’est pas contraint, qu’il se sent suffisamment bien pour entamer le dialogue avec l’adulte.

A l’adolescence, apparemment, il faut parfois tout reprendre depuis le début! Je le vois avec mes neveux, pour qui, dire bonjour est devenu le cadet de leurs soucis, pensant peut-être que s’ils ont un casque sur les oreilles, ils en deviennent invisibles! Et je me demande si leur maman qui déclare que mes enfants (de 5 et 3 ans) « ce sont des enfants qui ne disent pas bonjour« ,  se pose autant de questions que moi!! Ou peut-être que pour l’ado aussi il devient à nouveau difficile de rentrer en contact avec l’adulte.

  • C’est si doux d’embrasser leurs joues, mais est-ce réciproque…?

Pour ce qui est du baiser, j’ai envie de respecter encore davantage les petits êtres que sont nos enfants. Les adultes n’ont pas tous envie d’embrasser ni d’être embrassés le matin, le soir, l’hiver, les mines renfrognées, les fumeurs, les post-apéro… On a tous notre zone d’intimité. Nos enfants sont les seuls à avoir l’haleine fraîche du matin au soir et nous les contraignons à embrasser les joues rapeuses des adultes.

A mon fils, qui pourrait se passer des baisers et des câlins de sa mère (alors ceux des autres…), je lui demande le soir « tu as envie d’un baiser? d’un câlin?« , comme une invitation. C’est si doux d’embrasser leurs joues, mais est-ce réciproque…? je ne crois pas! Invitons-les ou laissons-les venir, avec respect et surtout avec compréhension. Rien à voir avec la politesse finalement, une fois les règles posées, le baiser signifie tellement plus : l’intimité, le contact, le toucher, la tendresse, le peau à peau… Ce qui est devenu anodin pour nous, ne l’est peut-être pas pour eux… Laissons-les venir!

Julie Renauld Millet, thérapeute systémique et coach Parents Enfants

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s