Allez, bonne journée mes amours!

IMG_1885Ha la préparation des enfants le matin! Il n’est jamais prêt à l’heure. Elle ne veut jamais mettre les habits prévus. Il veut changer de chaussures au dernier moment. Il oublie toujours son goûter. Il faut toujours courir.

-Jamais-toujours-jamais-toujours-

Et avec quoi nos enfants démarrent leur journée, qu’ont-ils dans la tête quand ils franchissent le portail de l’école?

« Sors de la voiture! Tout de suite! « SORS DE LA VOIture », « Je compte jusqu’à 3.  1… 2… 2 et demi… TROIIIIIIS, mais je vais t’attraper par les cheveux!! »

« Non pas les cheveux maman! »

Oops… Sur l’échelle de la tension nous sommes à 108 000.

-> Enjeu : arriver à l’heure à l’école à l’heure, habillé, coiffé le ventre plein, la vessie vide, les dents propres

  • Envie d’aller à l’école : Moins 430 000
  • Envie de pleurer : 4 milliards
  • Envie de hurler sur papa/maman quand je rentrerai ce soir : 100/100

Mais comment faire quand l’heure tourne, que notre enfant n’y met pas du sien et que l’histoire se répète, se répète et se répète…?

-> Changez d’objectif!

-> Le vôtre demain : apporter le plus possible de tendresse et d’amour au moment de lui lâcher la main quand il sera 8H29 car c’est ça dont il a besoin pour s’éclater dans son boulot et dans la cour, une journée entière. Rien d’autre.

Comment faire? Préparer tout ce que vous pouvez préparer avec lui la veille : habits, chaussures, manteau, goûter, cartable, tablier, coiffure (élastique, bandeau, brosse…). Faites-le avec lui pour éviter que le lendemain il ne s’oppose à votre choix. Et s’il a changé d’avis le lendemain, il peut mais il doit, en 3 secondes, être capable d’aller chercher seul son nouveau choix –météo-compatible bien sûr. Pour éviter les surprises avec la météo, l’hiver venu positionnez toutes les affaires d’été sur l’étagère du haut (inaccessible), et lui mettre à sa hauteur uniquement ce qu’il a le droit de porter.

L’heure tourne et votre tension monte. Res-pi-rez, et tentez de faire la part des choses : « Est-ce grave s’il part avec des bottes alors qu’il ne pleut pas? Est-ce grave s’il n’est pas coiffé? Puis-je accepter qu’elle emporte sa poupée sur le chemin? « Est-il possible qu’il emporte ses céréales dans un mouchoir pour les grignoter en marchant ». Voyez comment vous pouvez l’accompagner sans le bousculer en vous mettant à sa place et sans enfreindre les règles de l’école et les vôtres bien sûr. Il est tôt, il est fatigué, il fait froid, une longue journée l’attend… De quoi a t-il besoin? Pensez à ce moment où il vous lâchera la main et vous quittera pendant dix heures et remplissez son réservoir de tendresse. A 8H31, vous voguerez (ou vaquerez) à vos occupations.

Bonne journée!

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s