« Cultivons la conscience de l’énergie qui motive nos actions »

Marshall Rosenberg, initiateur du concept de Communication Non violente (CNV), nous propose, à chaque fois que nous faisons un choix, de redevenir conscients du besoin qu’il sert.

Combien de To-do-list inachevées et jamais relues par découragement, par dépit, par manque d’énergie… avons-nous empilées ces dernières années? Toutes ces tâches qui commencent par « je dois », ou « il faut », nous mettent dans une perspective de soumission et d’exécution au nom de quoi? de qui? d’un principe? d’un devoir?

Est-ce qu’on ne pourrait pas transformer la to-do-list aliénante par des missions motivantes, constructives, vivantes?

Comment?

Listons ensemble toutes les tâches à accomplir d’ici la fin de cette semaine. Et pour chacune d’elles, reposons-nous la question des raisons qui nous poussent à les exécuter. Ce temps précieux nous invite à recréer du sens là où il n’y en aurait plus, voire à éliminer certaines tâches qui pourraient, tout à coup, nous apparaître inutiles.

Dès lors que nous mettons des mots sur le sens et la motivation qui se cachent derrière une tâche, son exécution génère une toute autre énergie. Marshall Rosenberg utilise l’exemple des conduites de ses enfants à l’école. Exemple qui résonne beaucoup chez moi.

Conduire tous les matins mes enfants à l’école, puis aller les chercher à la sortie, sur ma liste des « je dois », apparaît en tête. Et l’année s’écoulant, l’hiver se prolongeant, cette contrainte manque ces derniers temps cruellement d’énergie positive. Pourtant, il suffit de me poser la question des raisons qui animent cette contrainte : à quels besoins répond t-elle? Je choisis d’accompagner mes enfants à l’école parce que c’est l’école qui correspond à mes valeurs, qu’ils y ont leurs repères et que, ces moments-là me permettent de recueillir leur énergie du matin et leurs premières réactions du soir. Ce sont des moments importants pour eux, pendant lesquels j’ai la chance de me connecter à eux et d’observer leurs émotions à chaud. C’est précieux.

Et voilà comment une contrainte se transforme en mission constructive qui ne génère plus de frustration, avec piqure de rappel de temps en temps…

Mettre des mots sur les valeurs importantes qui motivent nos choix est un travail qui me semble très utile et surtout très efficace. Demain, j’aurai le sourire à 8H20, même s’il fait encore nuit!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s